CÔTE COUR vise à promouvoir les artistes dans les territoires ruraux du Languedoc.
Chacun d’entre nous, artiste, association, compagnie, orchestre est souvent isolé et amené à organiser sa communication avec des moyens individuels. Se regrouper pour mieux communiquer, tel est notre objectif .

Yann Lheureux

Après avoir musclé sa danse hip-hop dans la rue au milieu des années 80, Yann Lheureux reçoit le “premier prix international solo” (Turin et Béthune) en 1987 et 1988 lors des Rencontres Chorégraphiques de la Fédération française de danse. En 1990, il travaille dans les compagnies Didier Théron, Philippe Saire et Hervé Diasnas… jusqu’en 1994, année où il crée sa propre compagnie.

 

Nourri par une enfance nomade empruntée d’itinérance entre l’Afrique noire, l’Allemagne et la France, c’est intuitivement que Yann Lheureux développe sa recherche artistique autour des liens entre identité et territoire. Ce questionnement se renforce en 2003, lorsque la Compagnie s’établit en résidence à l’Atelier, dans le centre de Montpellier. Les questions de l’enracinement, de l’appartenance, de l’échappée, de l’inscription en un territoire deviennent le fondement même de sa démarche artistique. Il a ainsi conçu et porté au public de nombreuses pièces, tant en France qu’à l’étranger, dans les théâtres et espaces urbains, croisant la danse avec d’autres écritures, médias et pratiques (vidéo, multimédia, pratiques urbaines...). 

 

Yann Lheureux expérimente, création après création, la problématique de l’ici et de l’ailleurs. À travers The Rare Birds (2015-2017), le chorégraphe poursuit la série de portraits initiée dans FLAG (2012-2014). Ce parcours chorégraphique fondé sur les notions de force, de figures d’exploit et de fragilité, est un travail sur l’intime. Comment dévoiler, exposer ces identités sur scène ou dans l’espace public ? 

Les deux créations en devenir, Gravity.0 (2016) et Red Circle (2017), inaugurent une transition, de la figure de l’intime à celle du groupe. Elles induisent de nouvelles dramaturgies à travers lesquelles Yann Lheureux composera des relations inédites entre artistes et publics.

 

Figure de l’improvisation, Yann Lheureux enseigne également en direction de nombreux publics et collabore lors de performances avec Emmanuel Grivet, Vera Mantero, Eric Languet, Julyen Hamilton, Barre Philips, Mark Thompkins, Mathilde Monnier... Formateur diplômé en Body Mind Centering (Amberst / USA), il intervient dans différents projets pédagogiques : stages AFDAS, ateliers et enseignements dans le cadre du CLEA, entraînement des danseurs pour des centres chorégraphiques nationaux, enseignements à l’étranger (Etats-Unis, Tunisie, Corée du Sud…).

 

Retrouvez le site de la Cie Yann Lheureux